Saigon 3

CHAPITRE VIII part 2

La nuit qui tomba tout d’un coup vint me voiler les objets de mon admiration, mais je pus jeter un dernier regard sur ces collines qui me charmaient en me promettant à moi-même de tenter leurs sentiers difficiles et de me promener à l’ombre de leurs grands arbres. J’avais alors beaucoup de cette ardeur de néophyte que les fatigues du ... Read More »

CHAPITRE VIII

Après un séjour de trois semaines à Gocong, je revins à la capitale pour compléter mes provisions. Je devais, en effet, partir pour Hatien, à l’extrémité ouest de notre colonie, à plusieurs centaines de kilomètres de Saigon. Je pris passage à bord du Vaïco, vapeur de la compagnie Larrieu. Grâce à notre marche rapide, nous étions le lendemain à midi ... Read More »

CHAPITRE VII part 2

Après avoir admiré de vive force la collection d’armes européennes que possède le général, nous prîmes place à table. Derrière chacun de nous se tenait révérencieusement un soldat indigène ou natal, armé d’un de ces éventails en plumes de marabout que l’on fabrique surtout à Rachgia et qui sont d’une richesse et d’une délicatesse inouïes : toutes les trois secondes ... Read More »

CHAPITRE VII

Je partis de Saigon à quatre heures et demie de l’après-midi et, après une nuit fatigante et sans incidents, j’arrivai à Gocong, capitale d’une de nos provinces les plus riches en rizières. Gocong est certainement un des centres où l’on peut le mieux étudier la vraie race annamite, celle qui cultive. Avant tout l’Annamite est amoureux du sol : il ... Read More »