Monthly Archives: November 2014

CHAPITRE 1 (II)

Après la prise de Saigon, les vainqueurs déclarent que l’exploit de Nguyên Huu Co est une des plus grandes victoires, sinon la plus grande, remportées sur les Américains et surtout sur la fameuse C.I.A. complètement mystifiée par l’espion Huu Co pendant plus de vingt ans. Grâce au succès de l’agent secret Huu Co, Hànôi récupère tous les immenses stocks constitués ... Read More »

CHAPITRE 1

LE 30 AVRIL 1975 A BINH-DUONG ou LA LIBERATION D’UN CHEF-LIEU PROVINCIAL Binh-Duong est une petite localité située à une trentaine de kilomètres au nord de Saigon. C’est le chef-lieu de la province, qui porte le même nom, où eurent lieu les combats les plus acharnés pendant l’offensive du printemps 1972, de l’armée du Nord-Viêtnam contre le régime de Saigon ... Read More »

Une mission si courte 3

Revu et corrigé par L. Jospin, j’écrivais : « Depuis deux ans, l’Angkar (“ l’organisation ”), tout à la fois l’Etat et le parti unique, maintient rigoureusement closes les portes du Cambodge… A qui la faute dès lors si pour se faire une idée de ce que vit et subit le peuple khmer, nous sommes réduits principalement aux récits des ... Read More »

Une mission si courte 2

Et voilà : aux commandes dans le Sud qui trouve-t-on après les coups sévères portés depuis 1968 par la police de Thieu aux « cadres » du GRP ? Une « avant-garde » médiocre, et d’autant plus sectaire que médiocre, et de bons vieux « cadres » venus du Nord quelquefois origi¬naires du Sud, en tout cas prêts à remettre ... Read More »

Une mission si courte

Du crachin tonkinois, à la mousson d’Asie, voici en conclusion la baroque et surprenante histoire d’un pléni¬potentiaire, qui se croit bien assis : ô lecteurs si curieux, lisez ! Histoire de voir ! En réponse à une demande de congé faite en mai 1976, Paris me donne son accord par un TO qui, curieusement, s’achève par la formule : lettre ... Read More »

Un maillon d’une si longue chaîne… (7)

Un autre aspect de la mission mérite-t-il d’être indiqué ? C’est un exemple de désinformation, voire de malentendu où trois personnages sont en quête d’explica¬tion. Après avoir mené à bien sa dernière mission, le secrétaire général se trouva fort étonné et même irrité par deux dépêches de I’AFP. Pour mieux faire part de son éton¬nement il prit sa plume pour ... Read More »

Un maillon d’une si longue chaîne… (6)

Le ministre vietnamien réussit à pénétrer dans le monologue : « Encore une fois, dit-il, il n’y a rien en moins, nous continuons à régler les problèmes ». DE COURCEL (sans désemparer) : Quid du statut du consulat ? Et du quitus fiscal ? Réponse du Vietnamien : Jusqu’à la réunification vous pouvez utiliser le consulat ; on va parler ... Read More »

Un maillon d’une si longue chaîne… (5)

Une dernière question adressée à Pham Van Dong « lors du voyage qu’il désire effectuer en France, quelles sont les provinces qu’il souhaiterait visiter ? ». Il prend son temps et très sérieux lance : « Toutes les provinces ! ». En fait, le vieil internationaliste happé par ses camarades moscovites restera si longtemps en URSS, qu’en 1977 lors de ... Read More »

Un maillon d’une si longue chaîne… (4)

Tenue « Mao » et vieille Volga noire, Pham Van Dong était arrivé à l’heure. Que dis-je à la minute, sans causer la surprise : l’extrême précision d’un rendez-vous est un des snobismes de la hiérarchie vietnamienne. D’entrée de jeu, sur le perron, il avait distribué une bonne brassée de baisers aux enfants puis qualifie de « belle maison » ... Read More »

Un maillon d’une si longue chaîne… (3)

Deuxième temps de la séance : le règlement des problèmes bilatéraux. Pour la délégation vietnamienne la liquidation du passé s’impose. Les rapports doivent « changer de caractère ». L’amitié, la compréhension doivent créer l’atmosphère nécessaire pour convaincre les Français de rester au Sud. Puis, prenant de la hauteur, Dang Thi parle d’une « vision stratégique… globale » pour régler les ... Read More »