Monthly Archives: October 2014

CHAPITRE IX part 3

Cette caverne traversait le bloc dans toute son épaisseur, et je vis çà et là de petites cryptes assez profondes, à ouverture à peine assez large pour laisser passer le corps d’un homme ; la tradition en fait d’atroces oubliettes. Quand je fus arrivé sur l’autre face, et installé sur une petite corniche que j’y rencontrai, la vue qui se ... Read More »

CHAPITRE IX part 2

Chaque Annamite garde pour ces jours bienheu¬reux l’argent de plusieurs mois et le dépense en conscience. Le plus souvent une troupe ambulante vient, du moins dans les principaux centres, offrir son concours aux réjouissances générales. À cette époque, précisément, il en vint une à Hatien. Comme ce sont les riches qui font à tour de rôle les frais de ces ... Read More »

CHAPITRE IX

Peu de jours après notre arrivée à Hatien, le 29 janvier, j’eus l’occasion d’assister à la fête du Têt ou jour de l’an annamite. Les pratiques du culte de Bouddha et le culte des mânes des ancêtres, la crainte du diable, ou Maqui, et les bruyantes mani¬festations de la joie populaire s’entremêlent singu¬lièrement pendant la célébration de cette fête. Elle ... Read More »

CHAPITRE VIII part 3

Après m’être installé dans une case entourée de marais, je visitai en détail ce coin extrême de notre colonie. Un des traits caractéristiques de la physio¬nomie d’Hatien est ce qu’on appelle « la Venise ». C’est une longue rue presque droite dont les maisons sont bâties dans la boue du goulet qui unit le lac à la mer. Afin de ... Read More »

CHAPITRE VIII part 2

La nuit qui tomba tout d’un coup vint me voiler les objets de mon admiration, mais je pus jeter un dernier regard sur ces collines qui me charmaient en me promettant à moi-même de tenter leurs sentiers difficiles et de me promener à l’ombre de leurs grands arbres. J’avais alors beaucoup de cette ardeur de néophyte que les fatigues du ... Read More »

CHAPITRE VIII

Après un séjour de trois semaines à Gocong, je revins à la capitale pour compléter mes provisions. Je devais, en effet, partir pour Hatien, à l’extrémité ouest de notre colonie, à plusieurs centaines de kilomètres de Saigon. Je pris passage à bord du Vaïco, vapeur de la compagnie Larrieu. Grâce à notre marche rapide, nous étions le lendemain à midi ... Read More »

CHAPITRE VII part 2

Après avoir admiré de vive force la collection d’armes européennes que possède le général, nous prîmes place à table. Derrière chacun de nous se tenait révérencieusement un soldat indigène ou natal, armé d’un de ces éventails en plumes de marabout que l’on fabrique surtout à Rachgia et qui sont d’une richesse et d’une délicatesse inouïes : toutes les trois secondes ... Read More »

CHAPITRE VII

Je partis de Saigon à quatre heures et demie de l’après-midi et, après une nuit fatigante et sans incidents, j’arrivai à Gocong, capitale d’une de nos provinces les plus riches en rizières. Gocong est certainement un des centres où l’on peut le mieux étudier la vraie race annamite, celle qui cultive. Avant tout l’Annamite est amoureux du sol : il ... Read More »